Audit ICD10

Audit RHM ICD 10

Gérer les hôpitaux comme des sociétés?

Un hôpital ne devrait pas être géré comme une société et pourtant le financement des soins de santé va dans ce sens. En effet, le Service Public Fédéral (SPF) demande d’être plus compétitif, de gérer au mieux le budget, les sorties des patients ainsi que la disponibilité des lits d’hospitalisations.

Cela est bien plus simple à dire qu’à faire mais il en va de la survie de certains hôpitaux.

La difficulté

De manière générale, il est compliqué de s’auto-analyser et de s’améliorer car, bien souvent au fil du temps, certaines mauvaises habitudes paraissent totalement communes. La structure complexe des hôpitaux n’améliore en rien la recherche des points à améliorer.

L’audit apporte une autre perspective permettant de modifier certaines habitudes et comportements bien ancrés.

La stratégie

Nous adaptons nos stratégies aux situations rencontrées car chaque hôpital est différent. Généralement nous démarrons par une analyse permettant d’avoir une vue globale de la situation. Sur base de ces premières indications, nous approfondissons nos recherches en essayant de cibler les points à améliorer. Ainsi, une unité de soin ayant une mauvaise performance (justification) est souvent due à :

  • Un mauvais enregistrement RHM
  • Une documentation médicale trop restreinte
  • Des patients ne quittant pas les services assez rapidement

 

Toutes ces données sont analysées à l’aide de nos algorithmes et outils analytiques nous permettant d’appliquer des solutions efficaces. A l’aide de nos tableaux de bord nous analysons, par la suite, l’évolution de la situation et adaptons les stratégies si nécessaire.

En complément à ces services d’audit, nous fournissons également des services d’enregistrment RHM, du coaching ainsi que des outils analytiques (tableaux de bord) permettant aux hôpitaux d’améliorer considérablement leur financement hospitalier.

L’enregistrement RHM en ICD10?

Qu'est-ce donc?

Depuis de nombreuses années les hôpitaux ont l’obligation d’envoyer, pour chaque hospitalisation de patient, des informations bien précises au Service Publique Fédéral (SPF). Les informations requises sont catégorisées en 2 parties :

  • Les maladies et symptômes des patients hospitalisés
  • Les examens, interventions, traitements, … effectués durant les hospitalisations des patients

Afin d’uniformiser toutes ces informations le système de classification universel «ICD-10» est employé. Ce dictionnaire reprend pour chaque maladie, symptôme, traitement, … un code unique, communément appelé « code ICD-10 ». (Par ex. pour la grippe le code universel est le J09.X1)

Pourquoi?

L’enregistrement de toutes ces données est employé dans les cadres suivants :

  • Le financement des hôpitaux ;
  • Le calcul de la durée moyenne des séjours et des coûts engendrés à la suite d’une pathologie traitée ;
  • La composition d’une base de données statistiques au niveau national (épidémie, morbidité, …)
Par qui?

Ces informations sont généralement introduites dans un système informatique par du personnel médical. Le dossier médical du patient est littéralement traduit en code ICD-10. Une connaissance et compréhension détaillée des termes et des procédés cliniques et médicaux sont nécessaires.

A question? Contact us!

 

 

2 + 9 =